Église, maçonnerie et actus avec Ph. Ploncard d’Assac

Entretien du 27 avril 2013 entre Philippe Ploncard d’Assac et Florian Rouanet, basé sur deux chapitre de l’ouvrage La Maçonnerie, « Neutralisation de l’Église » & « Principes contre principes », puis suivi d’actualité politico-médiatique.

 

Sujet abordés :
Léon XIII, Pie XI, Jean-Paul 1er et François 1er ; Ralliement, Action Française, Christeros, loi de Séparation, affaire des fiches, Vatican II, sujets de société, Jules Isaac, messianisme, moderniste, syncrétisme, Monarchie de Droit Divin, nationalisme, antimaçonnerie, neutralisation, principe, New Age, « mariage » homosexuel et manifestation, docu-fiction Édouard Drumont, sédévacantisme, Johan Livernette…

Découvrir tous nos entretiens

Découvrir toutes les conférence de P. P. d’Assac

Musique de fond : Requiem de Jean-Gilles.

Publicités

10 réflexions sur “Église, maçonnerie et actus avec Ph. Ploncard d’Assac

  1. Pingback: Philippe Ploncard d’Assac – Église, maçonnerie et actualité | Résistance

  2. Quel dommage ces divisions sur des détails, au moment ou les forces contre-révolutionnaires doivent se rassembler.
    L’homme et son égo, l’homme et sa propension à tout accepter ou tout rejeter sans peser le pour et le contre fait le bonheur du malin.

  3. bonjour Florian ( et monsieur Ploncard d’assac )
    c’est comme recevoir une épée dans le coeur que d’apprendre le conflit entre vous deux et johan livernette .
    vous trois , vous êtes mal comportez entre vous ! et c’est toute la résistance qui prend là une méchante claque dans la gueule ! .
    je n’est  » aucuns doutes  » quand a la profonde sincérité de vos démarche respectives pour dénoncer (et combattre) la domination des collabos de Satan ! . partant de là , vos querelles ne sont pour moi que secondaires !
    ( …a régler après la Guerre ) .

    Salutations pleines de tristesses .
    ( nous sommes frères d’une même résistance , alors soyons adulte , bordel ! ) .

  4. Pour soutenir la position de Mr. Philippe Ploncard d’Assac sur les Papes, voici ce qu’écrivait la stigmatisée Anne-Catherine Emmerich :

    1er Juin 1820
    « J’ai vu tout ce qui tient au protestantisme prendre de plus en plus le dessus, et la Religion tomber en décadence complète… La dévotion au Saint-Sacrement tombait tout a fait en décadence et le sacrement lui-même dans l’oubli… J’ai vu toutes choses se dessécher et mourir devant le « Progrès des Lumières » et sous le régime de « la Liberté, la Charité, la Tolérance ». Il y avait a Rome même, parmi les prélats, bien des personnes de sentiments peu catholiques… Je vis en Allemagne des ecclésiastiques mondains et des protestants « éclairés » manifester des désirs et former un plan pour la fusion des confessions religieuses et pour la suppression de l’autorité du Pape. Ce plan avait a Rome même des complices parmi les prélats… »

    12 novembre 1820
    « Je vis le Saint Père dans une grande détresse… Sa principale raison de se tenir caché est qu’il ne peut plus se fier qu’a peu de personnes… »

    21 avril 1823
    « Je vis l’Eglise de saint Pierre et une énorme quantité d’hommes qui travaillaient a la renverser… les démolisseurs détachaient de gros morceaux ; c’étaient particulièrement des sectaires et avec eux des apostats. Ces gens, en faisant leur travail de destruction, semblaient suivre certaines prescriptions et une certaine règle : ils portaient des tabliers blancs, bordes d’un ruban bleu et garnis de poches, avec une truelle fichée dans la ceinture…
    Je vis avec horreur qu’il y avait aussi parmi eux des prêtres catholiques… Je vis le Pape en prière : il était entouré de faux amis, qui souvent faisaient le contraire de ce qu’il prescrivait. Je vis un petit homme noir (c’était un laïc) travailler a la ruine de l’Eglise avec une grande activité…

    Alors je vis une Femme, pleine de majesté, s’avancer dans la grande place qui est devant l’église… Elle s’éleva doucement dans l’air ; Elle se posa sur la coupole et étendit sur toute l’étendue de l’Eglise son manteau qui semblait rayonner d’or…

    Les démolisseurs venaient de prendre un instant de repos, mais quand ils voulurent se remettre a l’oeuvre, il leur fut absolument impossible de s’approcher de l’espace couvert par le manteau… Et de l’autre coté, ceux qui rebâtissaient se mirent a travailler avec une incroyable activité… L’Édifice fut bientôt restauré entièrement.

    Je vis alors un nouveau Pape venir avec une procession. Il était plus jeune et beaucoup plus sévère que le précédent. »

    Cette vision de la stigmatisée Anne-Catherine Emmerich montrent bien que les Papes sont encerclés, « emprisonnés » … mais que ce sont de Vrais Papes qu’il faut aider et défendre !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s