À propos des pseudos nationalistes russes (La Politique)

« À propos des pseudos nationalistes russes », article rédigé pour La Politique, lettre d’information mensuelle des Cercles nationalistes français, N°171 de février 2016 en page 5 :

FR La Politique

Version première :

Les fameux militants « nationalistes » en Russie :

 

– Un mouvement et ses idées : (1)

Le nationalisme gagnant du terrain actuellement fait que le qualificatif est employé à tort par certains groupements. C’est le cas avec Greenline Front, qui se présente comme « une formation de protection animale et écologique qui adhère à des idées racialistes et nationalistes ».

Le nom en anglo-saxon pour un mouvement slave en dit long.

 

Par écologisme, ils revendiquent une philosophie proche du Nouvel âge, la nouvelle religion mondiale naturaliste : « De quelle considération de leur part peut-on parler à l’égard de la nature ? Ils sont absolument indifférents à tout. (…) Ils pensent qu’abuser de mère Nature est normal. » Affligeant de débilité. Et cela va de pair avec leur antichristianisme primaire : « Nous ne soutenons pas les religions monothéistes. Nous soutenons le « rodnoverie » c’est-à-dire le paganisme slave. Le christianisme a apporté beaucoup de négatifs dans notre société, en plaçant l’homme au centre de l’univers. La vision du monde anthropocentrique est absolument contraire à la vision du monde païenne. »

 

Dans leur entretien, Poutine est vue comme un immigrationniste ayant un discours de façade. Et dans le cas de l’Ukraine, l’agression est également russe pour eux, omettant que le premier agresseur dans l’affaire est l’Occident sionisé. L’impérialisme russe est dénoncé comme si la fidélité à son histoire nationale impliquerait forcément d’être idéologiquement communiste et ajoute : « Le cadavre de Lénine est encore dans son mausolée, et les gens sont nostalgiques de l’Union soviétique… »

Ces écolos russes s’opposent ici aux intérêts de leur propre pays par leur appui systématique à l’Ukraine de l’Ouest.

 

– L’affaire judiciaire dont ils sont l’objet : (2)

On lit : « Arrestation de 60 militants nationalistes en Russie par la police politique de Vladimir Poutine. En effet, on voit les priorités du Kremlin dans la lutte contre l’islam radical. »

« La police politique a fait une perquisition dans un ancien manoir qui leur servait de local sous le prétexte que des personnes étaient impliquées dans la destruction d’une statue de Lenine et de soutien à des organisations terroristes ukrainiennes.

Les autorités ont trouvé quelques drapeaux du IIIe Reich et du matériel de défense. »

« Au final, 4 membres risquent une peine de deux ans fermes pour destruction de monument historique »

« Le procureur s’est vanté dans les journaux de clamer « Ici, à Novosibirk ils ne seront pas l’Ukraine ». »

 

En fait ces « nationalistes » sont en réalité des activistes néo-païens et européistes qui fantasment sur l’Ukraine de l’Ouest et l’IIIe Reich version Société de Thulé au nom d’une race blanche mythifiée et « transnationale ».

 

Face à cela, la Russie de Poutine applique aujourd’hui une politique de restauration nationale, comme le défend Philippe Ploncar d’Assac, ou encore André Gandillon, rédacteur en chef de la Revue Militant, dans notre entretien faisant un tour sur l’actualité russe. (3)
Florian Rouanet.

 

(1) Présentation de Greenline front

(2) Perquisition en Russie

(3) La Russie de Poutine pour la Militant

 

Publicités

5 réflexions sur “À propos des pseudos nationalistes russes (La Politique)

  1. Insulter les nationalistes russes et en effet plus constructif que de se trouver un travail, essayer de fonder un foyer ou faire une propagande politique moins contre-productive.

    Vous avez actuellement plus d’éléments sur la politique du Kremlin en faveur des juifs (l’appel de Poutine pour faire venir les juifs de France), l’immigration massive de Moscou, l’utilisation des organisations antifascistes dans les rangs des terroristes de la Novorussia, le soutien du Crif pour dénoncer des réunions en faveur de l’Ukraine en France…. etc. Mais je présume que cela ne sert a rien de discuter avec vous, qui avait la science infuse et une connaissance parfaite de la Russie.

    Nous prenons cependant en compte vos critiques et espérons vous voir dans un forum ou une conférence vous qui préférez vous enfermer dans une pièce quand des camarades se sont battus contre des ennemis politiques (comme c’était le cas pour le dernier forum de JN).

    • Je suis bien d’accord avec vous, trouver un travail stable et fonder une famille est de première importance, mais cela ne doit pas empêcher la critique des idées.

      Notre propos est de dire que Poutine fait œuvre de restauration nationale comparée à l’Occident décadent dans ses mœurs, et cela malgré ses imperfections et la situation dont il a héritée, car quand bien même Moscou a « trahi le nouvel ordre mondial » selon la formule du diplomate américain Christopher R. Hill.

      Je ne vois pas à quoi vous faites référence, je n’ai rien contre le militantisme de rue bien au contraire, tant que ce n’est pas pour subir une humiliation mais bien pour en revenir vainqueur. Encore faut-il être mis au courant des choses au bon moment…

  2. En quoi cela vous dérange que des nationalistes russes détruisent des statues de Lénine dans la Russie d’aujourd’hui ? Êtes-vous déjà aller en Russie ? Est-ce que vous êtes au courant que Moscou et Saint Petersbourg sont comparables a Paris ou Marseille au niveau multiculturalisme ? Est-ce que vous êtes au courant que les chasseurs de pédophiles russes comme Tesak (voir Jeune Nation) sont en prison sous la pression du gouvernement russe ? Est-ce que vous êtes au courant des lois anti-revisioniste du Kremlin ? Est-ce que vous avez lu le rapport du ministre des affaires étrangères russe sur le nationalisme en France (et précisément quand il cite l’œuvre française) ? La liste peut être encore bien plus longue.

    Sinon, je comprends que vous soyez catholique et chrétien intégriste, mais cependant a l’heure ou la race blanche est en train de disparaitre il est tout a fait contre productif d’insulter des personnes qui n’ont pas la même foi que vous. Ces mêmes personnes que vous insulter, sont les plus actives dans la même famille politique que la votre, et sans ces personnes « hérétiques », il n’y aurait pas beaucoup de contenu niveau propagande ou collage.

    Après si évidement vous pensez comme les antifascistes espagnols ou italiens de la Novorussia, comme les gens du Front National ou autres nationaux bolchévique que Vladimir Poutine est un moindre mal, bien vous en fasse.

    Mais n’insultez pas les milliers de prisonniers politiques russes qui croupissent en prison pour vouloir rétablir la vérité historique, avoir attaqué des extra-européens, ou encore avoir éliminé physiquement la racaille marxiste et autres sbires antifascistes.

    Merci.

    • Qu’une statue d’un criminel soit détruite n’est pas un point négatif non et la « Greenline front » d’un point de vue de militantisme a ses vertus, ce n’est pas le problème… Il n’y a ni insultes, ni outrages, il s’agit de critique des idées. Les errements philosophiques du végétarisme, du racialisme (transnational dans ce cas), du paganisme comparable au Nouvel âge des mondialistes, me font dire que ce mouvement n’est pas nationaliste, mais d’un autre bord politique. Et ce n’est qu’une réaction a leur hostilité antichrétienne.

      Deux amis revenus l’année dernière de Russie étaient fascinés de voir comment, comparé à nous, il y avait plein de poussettes d’enfants blancs dans les rues, appartenant à de jeunes femmes, notamment à Moscou. Le fait que la Russie sort de 2 siècles de matérialismes complètement enjuivés, avec des centaines d' »ONG » proaméricaines qui agissent encore sur leur sol ; ce sont aussi des éléments dont il faut tenir compte…

  3. Le paganisme (européisme polythéiste) tout comme le mondialisme (judéo-athéisme cosmopolite) ont des points communs étonnants. D’une part tout deux méprisent la Nation sous prétexte que cela nuirait à la « paix européenne » pour les premiers, et à la « paix » tout court pour les seconds.

    – Les premiers voient l’Europe comme une « nation » de race blanche, or dans cette affirmation il y a deux erreurs : 1) L’Europe n’est pas une nation mais simplement un continent, un ensemble de nations ayant une histoire indépendante et plurimillénaire. 2) La race blanche n’existe pas, il existe des races qui constituent la richesse ethnique du continent européen.
    – Les seconds (qu’ils soient libéraux ou communistes) font de même ils considèrent les hommes comme des êtres sans race avec leur patrie Terre, or là encore deux erreurs 1) Il n’y a pas de patrie « Terre » 2) Les races existent et c’est même prouvé scientifiquement notamment par le dépistage des maladies et les aptitudes physiques et intellectuelles spécifiques de chaque race.
    Dans les deux cas c’est la même vision des choses hormis que l’échelle est différente .

    Là n’est pas leur seul point commun !!! Sur le catholicisme les païens l’assimilent à une religion universaliste les autres à une religion donc intinsèquement à quelque chose de mauvais. Les deux considèrent donc cette religion comme un mal pour la société, préférant chez les uns un culte à des dieux mais sans doctrine (juste une constatation de ma part pas de volonté de dénigrer de ma part ), les autres au culte (car contrairement à ce qu’ils disent ils ont une religion) de l’argent roi et d’une société de consommation qui « pourrit l’humanité au lieu de la grandir » dixit Degrelle. Les euro-païens donnent le prétexte de l’universalisme sans comprendre que cet universalisme concerne le domaine spirituel et que l’Eglise n’a jamais combattu le nationalisme (que d’ailleurs ils rejettent) et niez l’existence des races; seulement elle enseigne qu’on est pas forcément obligé d’être « blanc » pour accéder au Paradis (forte nuance tout de même). Ces deux conceptions du monde, pagano-athée et républicano-universelle, ont deonc la même vision sur la religion catholique .

    Pour finir les deux rejettent le Moyen-Age à cause de « la tyrannie de l’Eglise catholique » et préfèrent se référer d’une façon quasi-mystique à l’Antiquité .

    Ils sont des mondialistes ont des compagnons de route de cette idéologie. Je dois dire que sur le sujet M.Ploncard D’assac tout comme Pierre Hillard ( qui parfois a des raisonnements étranges sur d’autre sujet) constituent les meilleurs décrypteurs de ces frères ennemis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s