Entretien de mai 2017 de la Revue Militant

Actualité et histoire de l’Europe centrale :

L’entretien nationaliste en format vidéo numéro 13 de la revue, en présence de son rédacteur en chef M. André Gandillon. Nous proposons ici un nouveau format de vidéo avec trois angles de caméra pour ainsi voir l’entièreté des échanges entre les participants.

Pensez à suivre la chaîne YouTube de « Revue Militant » et à vous abonner à la revue papier mensuelle. Pour être directement informé de l’apparition d’un nouvel entretien, cliquer sur la «cloche» à côté du bouton «abonné». Sympathisants, aidez-nous également à nous faire connaître en diffusant nos entretiens au grand public !

Sommaire vidéo :

0:58 – Qu’est-ce que l’histoire ancienne de cette région d’Europe ?

21:41 – Et qu’est-ce que son histoire récente ?

31:53 – Pourquoi est-ce que le groupe européen de «Visegrad» a-t-il été crée ?

43:13 – Quel sera l’avenir de ce groupe et de ces pays centraux ?

Résumé :

Un entretien qui fait un tour d’actualité et d’histoire essentiellement sur les pays composant l’Europe central, parmi eux l’Autriche, l’Allemagne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Pologne, la Roumanie, la Serbie et quelques autres…

En résumé, cela comprend des provinces et des nations qui ont généralement proclamé leur attachement à l’Empire romain durant l’antiquité, qui ont été ensuite en partie fondées par les invasions germaniques tout comme en Europe de l’Ouest, avec une autre partie qui a subsisté sous l’autorité byzantine (empire romain d’Orient). Donnant ensuite de multiples provinces charnelles généralement rattachées au Saint-Empire romain germanique des «Habsbourg», pour ensuite être sous l’égide du dernier empire catholique européen qu’est l’Autriche-Hongrie. Après le IIIe Reich, les pays du centre subissent après 1945 le joug communiste russe, pour enfin entrer dans la période contemporaine démocratique dans les années 90, avec des notions plus ou moins patriotiques face aux développements de la très cosmopolite «Union européenne».

Un grand thème traité est évoqué avec le groupe V4 nommé également groupe de Visegrad, qui regroupe les quelques nations essentielles de la région qui ont refusé leur asservissement face aux mauvaises mœurs, à l’invasion migratoire extraeuropéenne et islamique, voulue notamment par Angela Merkel.

SOURCE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s