Militantisme

Activités militantes :

*

– Phalange Saint-Martial :

Le nom de saint Martial, premier évêque de Limoges, apôtre des Gaules et particulièrement de l’Aquitaine, est invoqué pour l’honorer. Nous lui devons la foi catholique. Il est notre « saint chef ». Il est à l’Aquitaine ce que saint Denis est au Royaume de France et à l’Île-de-France. Sancte Martialis, ora pro nobis !
Le terme de Phalange évoque l’idée d’unité, comme le fait d’être unis comme les cinq doigts de la main, mais également l’idée de « multiplicité », contenant une vocation militante, celle-la même de constituer un véritable faisceau d’énergie. Ce mot n’est pas sans rappeler le Phalangisme espagnol de José-Antonio Primo de Rivera, issu d’une nation voisine, ou encore le mouvement phalangiste de la Contre-Réforme Catholique de l’abbé Georges de Nantes.

– Opération au défilé FN du 1er mai :

« Les militants parisiens ont participé au défilé du 1er mai afin d’honorer la Fête du Travail, instaurée le 24 avril 1941 par le Maréchal Pétain chef de l’État français et vainqueur de Verdun, comme le rappel à juste titre nos amis lorrains. »

IMG_6315 Cortège FN slogan (4)

*

– Les nationalistes au salon de l’Agriculture :

« Une bande de jeunes sympas dans une Europe en marche se sont rendus au salon de l’agriculture parisien, ouvert au public entre la fin février et début mars 2015, afin de faire de la présence nationaliste ultra-ostentatoire.
(…)
Le groupe militant arborait des symboles de pureté et de francité, tel que le drapeau à Croix celtique tricolore, le drapeau noir frappé d’une Croix celtique blanche ou encore l’étendard du Sacré-Cœur sur leurs dos et entre leurs poignes. Sans oublier le franc succès du capuchon identitaire à tête de cochon. »

IMG_Epona (1) La pose du crew des srabs

*

Maraude du Paris nationaliste réalisée le jour de l’an 2015 aux alentours de la Gare de Lyon :

*

Tractage du Paris nationaliste pour le transfert du Maréchal à Douaumont :

*

Opération contre le bar gauchiste parisien du XXe :

« Le bar réunissant l’extrême gauche parisienne nommé « Le Saint-Sauveur » a été badigeonné par un militant. (…) »

*

Tractage du Paris nationaliste devant l’église Sainte-Rita :

*

Collage avec Dissidence catholique :

« Nos militant se sont joint à ceux de la Dissidence catholique le 26 juin 2014, pour réaliser un collage sur le trajet de la « gay pride ». Ceci afin de réaffirmer notre opposition au mariage sodomite. »

02-collage-dc02*

Badigeons militants sur Vk :

« Un militant nationaliste de Paris a composé un album photo de badigeonnages politiques se réclamant d’un nationalisme d’amour comme d’un nationalisme de combat ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s